Member Profile

Please note: All profiles are member-generated.

Cornéliu Tocan

Photo: Photo repensée – Marie-Pierre Tremblay 2018

Cornéliu Tocan (2003)

writer, poet, author, literary translator, illustrator

écrivain, poète, auteur, traducteur littéraire, illustrateur

UNEQ, QWF, TWUC , IWA/AÉI Member

 

Cornéliu Tocan is a Canadian-Quebecer writer, poet, author, literary translator and illustrator, member of Quebec Union of Writers (UNEQ), Quebec Writers’ Federation (QWF), Writers’ Union of Canada (TWUC) and Immigrant Writers Association / Association des Écrivains Immigrants, of French expression, but creating and translating in four languages: French, English, Spanish and Romanian.

His first author’s book – “Microscopic Twists. 50 Illustrated Microstories” – is already available in 9 languages, from two publishing houses and two countries. In his book, the writer tests the limits of the flash fiction, under extremely severe constraints – exactly 140 characters and a mandatory literary twist –, while exploring numerous techniques and styles. Cornéliu Tocan innovates in the construction and deconstruction of the literary twist, by the visual and subliminal control of the suspense and of the context, resorting to the displacement of the visual center, to the use of misleading and revelatory illustrations, as well as to the final microscopic effect.  

---

Cornéliu Tocan est un écrivain, poète, auteur, traducteur littéraire et illustrateur canadien-québécois, mem­bre de l'Union des Écrivaines et Écrivains Québécois (UNEQ), de Quebec Writers’ Federation (QWF), de The Writers’ Union of Canada (TWUC) et de Immigrant Writers Association / Association des Écrivains Immi­grants (AÉI/IWA), d’expression prédo­mi­nam­ment française, qui crée et traduit ses compositions en quatre langues: français, anglais, espagnol et roumain.

Cornéliu Tocan est l’auteur de trois livres de fiction littéraire (un volume de micronouvelles et deux volumes de haïkus) et d'un ou­vrage de mathématiques (introduisant une nouvelle didactique d'enseignement). polarisant – grâce aux nom­breuses éditions et traductions de ses œuvres – une pléiade de préfaciers et traducteurs con­sa­crés, hautement qualifiés.

Dès l’âge de 8 ans, il traduit du roumain en français, à titre de passe-temps préféré, des contes, des fables et des poèmes célèbres drôles ou destinés aux enfants. Au fur et à mesure de l'apprentissage de l'anglais et de l’espagnol, aux profils « avancé », ses traductions de­vien­nent de plus en plus amples et sophistiquées, en diversifiant les genres littéraires abordés, les langues de départ, les auteurs et les tech­niques d’écriture. Après l’expérimentation de l’imitation de prosateurs et poètes célèbres, se lance dans la composition de ses propres de­vi­nettes, épi­grammes, contes de sagesse, fables humoristiques, énigmes versifiées de l’époque des « Prétentieuses », poèmes, auto­fictions et nou­velles. À l’âge de 15 ans, termine son premier volume de traductions, « L’effet papillon. 50 poèmes d'Emily Dickinson » et initie la tri­logie « Poètes de la Grande Guerre », « Poètes de la Confédération » et « Poètes mathématiciens ». À l’âge de 16 ans, il est déjà mem­bre de quatre unions et associations de création littéraire.

Son premier livre d'auteur –  « Chutes microscopiques. 50 micronouvelles illustrées » (2019) – est dispo­ni­­ble en neuf langues, sous l'égide de deux maisons d'édition, en deux pays. Dans son livre, l'écrivain teste les limites de la mi­crofiction, sous des contraintes ex­trê­mement sévères – exactement 140 caractères et la présence obligatoire d'une chute littéraire –, tout en explorant de nombreux styles et techniques d’écriture. Cornéliu Tocan innove dans la construction et la déconstruction de la chute littéraire, par le contrôle visuel et sub­liminal du suspense et du contexte, en recourant au dé­placement du centre visuel, à l'utilisation d'illustra­tions falla­cieuses et révé­latrices, ainsi qu'à l'effet microscopique final. Les recherches documentaires in­diquent qu’il s’agit du seul auteur au monde ayant signé à titre d’auteur unique (sole-author) un volume com­portant 50 mi­cronouvelles avec deux contraintes sévères (longueur exacte et immuable, ni plus, ni moins que 140 caractères, et munies d'une chute littéraire, pratiquement deux histoires simul­ta­nées avec les mêmes mots) –, en parlant même de livre-manifeste pour ce sous-genre littéraire très spécifique. Le volume de micro­nou­velles, en français, publié par deux éditeurs, de deux pays, est traduit en onze langues (an­glais, rou­main, espagnol, chinois, japonais, arabe, persan, russe, alle­mand, vietnamien et por­tu­gais), Ainsi, l’accomplissement de l’objectif fort difficile de tra­duc­tion des 50 chutes litté­raires en si nom­breuses et variées langues – sans divulgâcher, altérer et affaiblir l’effet dual de la chute – constitue un record littéraire mondial.

En restant fidèle à son acribie et aux défis intellectuels de la littérature à contraintes, à titre de poète-haijin, Cornéliu Tocan compose ses haïkus – « Promeneur dans le jardin. Haïkus automnaux illustrés » (2020), « Aux confins de l’in­vi­sible. Haikus d’intérieur illustrés » (2020) – en respectant rigoureusement la structure classique de 5-7-5 syllabes et d’autres astreintes de ce raffiné genre littéraire.

D’autre part, dès sa tendre enfance, on lui décèle une propension pour les mathématiques et pour la pensée abstraite, devançant les attentes officielles et le poussant ainsi à rechercher son propre rythme d’apprentissage, extracurriculaire. En 3e du primaire, il étudie l'algèbre (en résolvant mentalement des équations avec une inconnue) et, une année plus tard, il résout déjà des systèmes de deux équations à deux inconnues (6 ans avant l’enseignement régulier). En 3e du secondaire, il s’attaque au calcul intégro-différentiel, tout en appliquant ses acquis mathématiques en projets de programmation informatique, robotique, électronique et CAO mécanique. En 2019, participe au Camp de mathématiques à la Polytechnique Montréal. Son projet de graduation du Baccalauréat International traite du mouvement sous l’effet de la gravité, sur la courbe intégro-différentielle brachistochrone. Ainsi, déchiré entre la passion pour la littérature et celle pour les sciences, Cornéliu Tocan publie un ouvrage de mathématiques – « Variables excentriques… au propre et au figuré » (2020), – dans la collec­tion universitaire de Créatique, introduisant une approche di­dac­tique inédite, à l’in­tention des en­seig­nants et des olympiens de ma­­thé­matiques, constituant le premier ouvrage au monde qui systé­ma­tise et vulgarise le concept des « variables excentriques » (défi­ni­tions, théorie, recueils d'exemples comparatifs par domaines d'appli­ca­tions, commentaires didactiques).

Parmi ses traductions littéraires figurent les créations de la poétesse amé­ri­caine Emily Dickin­son, des poètes de la Con­fé­dération ca­na­dienne, des po­ètes de la Grande Guerre, des poètes rou­mains George Topar­ceanu, Ie­nachita Vaca­rescu, George Cosbuc ou du poète québécois Émile Nelligan.

Ses œuvres sont préfacées par des écrivains, poètes, critiques littéraires, professeurs uni­ver­si­tai­res et professionnels de la littérature con­sa­crés: Nicolas F. Paquin, Ionel BostanPh. D., Constantin DramPh.D., Aurora Ciuca StefPh. D., Seyed H. Mah­da­vinoorPh.D., Mong Hieu NguyenB.Litt., Diana IsmagilovaM.A.Philol., Marc LaforestPh. D..

Tous les autres volumes d'auteur se trouvent en différentes étapes de publication, en français, anglais et en rou­main (deux éditeurs, deux pays).

Cornéliu Tocan accompagne ses créations littéraires, dans tous ses livres, de nombreuses illustrations en couleurs, con­textuelles et ori­gi­nales, imprégnées de son propre style infographique, peaufiné au fil des années, grâce aux cours d’arts suivis au Centre loisirs et en privé, lui permettant d’expérimenter plus de 80 techniques picturales et styles d’artistes.

Phone number:
c/o Writers' Union of Canada

Publications

#1-1 (1): Chutes microscopiques. 50 micronouvelles illustrées (French). Créatique, 2019
#1-2 (2): Microscopic Twists. 50 Illustrated Microstories (English). Créatique, 2019
#1-3 (3): Feste microscopice. 50 de micronuvele ilustrate (Romanian). Créatique, 2019
#1-4 (4): Feste microscopice. 50 de micronuvele ilustrate (Romanian). Tehnopress (Romania), 2019
#1-5 (5); Microscopic Twists. 50 Illustrated Microstories - 微观扭曲. 50个微故事 (English-Chinese). Créatique, 2019
#1-6 (7): Microscopic Twists. 50 Illustrated Microstories - 微視的ねじれ. 50の小さな物語 (English-Japanese). Créatique, 2019
#2-1 (6): Promeneur dans le jardin. Haïkus automnaux illustrés (French). Créatique, 2019
#3-1 (8): Aux confins de l'invisible. Haïkus d'intérieur illustrés (French). Créatique, 2020
#2-2 (9): Haikui prin grădină. Haikuuri autumnale ilustrate (Romanian). Créatique, 2020
#2-3 (10): Promeneur dans le jardin (Romanian). Créatique, 2020
#1-7 (11): Chutes microscopiques (English-Arabic). Créatique, 2020
#2-4 (12): Promeneur dans le jardin (English). Créatique, 2020
#4-1 (13): Variables excentriques... au propre et au figuré (French). Créatique, 2020
#1-8 (14): Chutes microscopiques (French-Vietnamese). Créatique, 2020
#1-9 (15): Microscopic Twists. 50 Illustrated Microstories = Микроскопические твисты. 50 иллюстрированных миниатюр (English-Russian). Créatique, 2020
1-10(16) Microscopic Twists. 50 Illustrated Microstories – Torções microscópicas. 50 micro-histórias ilustradas . Créatique, 2020
3-2(17) – At the Confines of the invisible. Illustrated Indoor Haiku. Créatique, 2020
Eligible for National Public Readings Program :
Yes

WITS

Northern OAC WITS:
No
One session:
$$
GST:
GST not applicable